DISTRIBUTEUR EXCLUSIF RED OCTOPUS PACA


produits d'entretien pour Motos et Autos

Catégories de blog

La jeune pilote Manon Espié défie la piste !

Posté sur3 mois auparavant

Sponsorisée par Red Octopus Paca, une belle aventure commence !

Bonjour les « poulpes » récemment on vous a annoncé que nous soutenions une jeune pilote de la région Paca, Manon Espié de ERC TEAM #23, il est temps pour vous d’en savoir un peu plus sur cette belle personne !

POURQUOI MANON ESPIE !?

Manon est une jeune pilote, qui s’est lancée à la conquête des pistes avec sa 600 ! Une jeune femme passionnée, dont la motivation, la ténacité et la simplicité en plus des valeurs que nous partageons, nous ont complètement séduits !

Sans compter que cela nous fait énormément plaisir d’aider et de soutenir cette pilote qui en est qu’à ses début… " comme nous ;-) " avec notre marque Red Octopus ! elle doit faire elle aussi faire sa place dans cet univers !!

Après 1 an d’expérience seulement sur la piste, Manon nous surprend ! Déjà 2 victoires féminines catégorie 600 au trophée de l’aspiracing Ales 2019. Elle dévoile de belles perspectives d’évolution et un avenir sur piste prometteur !

L’aventure commence, pour la connaître un peu mieux nous partageons avec vous une petite présentation !

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Manon, j’ai 22 ans et je suis née à Aix en Provence.

Comment est née ta passion pour la moto ?

Ma passion pour la moto est née assez étrangement, ma famille est passionnée de sport mécanique mais plutôt des 4 roues. J’ai commencé par apprendre le moto cross… une réelle passion est venue et m’a poussée à passer mon permis moto. Suite à ça j’ai commencé le circuit et à partir de ce jour je suis devenue une réelle passionnée !

A quel âge as-tu passé ton permis ?

J’ai obtenu mon permis moto à 20 ans

Quelle a été ta première moto ? et maintenant tu as choisis quel bolide pour le circuit ?

Ma première moto était un GRR 600 de 2007, j’ai adoré ce 4 cylindres pour commencer ! Un vrai petit jouer qui m’a également amené sur piste pendant 1 an.

Je possède désormais une Yamaha R6 de 2006 équipé piste. Je me suis orientée vers cette moto pour la fiabilité et les performances, c’est un 600 relativement vif. Difficile à prendre en main au début mais parfaite au bout du compte !

Comment t’est venu le déclic de faire de la piste ?

C’est mon coach actuel, Bedu Mickael, qui m’a emmené sur circuit la première fois le 18 mars 2018. Je n’avais aucune idée du ressenti, mais cette journée fut juste parfaite ! Une révélation ! A partir de là, je me suis orientée à 90 % sur circuit, je ne prenais même plus plaisir à prendre ma moto pour aller travailler.

Tu roules plus que sur piste maintenant ?

Effectivement, je ne fais plus de route, le circuit m’anime et me prend une grande partie de mon temps. C’est une question de choix mais je ne regrette pas du tout !

A quel moment tu t’es dit que tu pouvais faire de la compétition ?

En réalité, je pense qu’on est jamais réellement prêt pour la compétition, mais une fois lancé c’est que du bonheur, des sensations uniques, je me serai jamais cru ici il y a 1 an, pourtant aujourd’hui j’en suis accro.

As-tu le soutien de ton entourage ?

Mon entourage, c’est mes premiers fans, ils me suivent partout, m’encouragent et m’aident, je peux compter sur eux à 2000% !!

Est-ce difficile d’avoir sa place dans cet univers en majorité « masculin » en tant que fille ?

Difficile, pas vraiment, les hommes acceptent facilement une fille dans ce milieu mais certain accepte moyennement la défaite face à une concurrente féminine. Dans l’ensemble, on est plutôt bien accueillie !

Racontes nous ta première compétition !

Ma première compétition était une manche de WERC au pôle mécanique de Ales, un week end dingue ! L’émotion était au rendez-vous, les larmes de joie, de stress, de soulagement, c’était une expérience magique. Le premier départ vous met un jet d’adrénaline. Le drapeau à damier ouvre une satisfaction personnelle magique. L’ambiance course est malgré tout agréable, les pistards ont généralement un beau mental.

Tu as été sur le podium 2 fois au Trophée de l’aspi Racing, en ramenant 2 victoires féminine, FELICITATIONS ! Comment tu t’es sentie à ce moment-là ?

Je n’y croyais absolument pas, après une seule année sur circuit, je voulais absolument faire un résultat et repousser mes limites mais le niveau était là et les filles étaient pleines d’expérience que je n’avais pas encore moi. C’est super haut la première marche du podium mais c’est un moment unique !

Quel est le meilleur moment pour toi quand tu fais une course ?

Pour moi le meilleur moment c’est quand on a quelqu’un avec qui se battre, essayer de doubler, se faire doubler, refermer les portes, ne rien lâcher, c’est quelque chose qui renforce votre confiance en vous et vous fait complètement déconnecter votre cerveau.

Quels sont tes moments de stress et de doutes ?

Généralement aux Qualifs, je suis difficilement au maximum de mes capacités lors des qualifications et je me laisse envahir par le stress dès la prè-grille.

Qui est ERC TEAM #23 ?

ERC Team #23 c’est notre association familiale, elle allie sport auto et moto.

Mon chéri est dans le milieu du Rallye, mon frère roule en Enduro et en Supermotard et moi-même en Vitesse. Nous avons créé cette association afin d’aider nos pilotes à réaliser leur rêve.

Tu peux aussi nous parler de TEAM PA 13 ?

Team PA 13 c’est ceux qui m’accompagnent depuis le début. C’est une organisation de roulage sur les circuits du Sud de la France, juste extraordinaire ! une ambiance familiale, un staff à l’écoute, un accompagnement intéressant pour les débutants et même les plus confirmés, des baptêmes passagés avec un de leur pilote... C’est une deuxième famille.

Pas trop difficile d’allier ta vie professionnelle avec ta vie de jeune femme et maintenant ta vie de pilote ?

On va dire que mon rythme de vie est assez actif, j’associe une vie personnelle et sociale, avec une vie professionnelle assez importante car en effet je possède un institut de beauté sur Bouc Bel Air, je suis également Cavalière, je possède 2 adorables chevaux qui ont besoin de beaucoup d’attention, en rajoutant la moto, nous avons très rarement des jours de repos, mais ce rythme de vie nous convient, on s’ennuie jamais, on croque la vie !

Quel est ton programme pour l’année à venir ?

Pour 2019, je continue à m’entrainer.

Pour 2020, l’objectif est le championnat de France Féminin.

Que vises-tu dans un avenir plus lointain ?

Pas si lointain que ça, je vise un bol d’Argent, mais l’objectif est un Bol d’Or ou les 24h de Barcelone.

Comment as-tu découvert notre marque Red Octopus Paca et qu’est-ce qui t’as séduit chez « le poulpe » ?

Une amie m’a fait découvrir vos produits, j’ai été séduite par l’efficacité et surtout par le respect du support. Ma moto n’a jamais autant brillée !

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter maintenant ?

De pouvoir continuer à vivre ma passion à fond. De réaliser mes objectifs.

Qui sont tes sponsors actuels ?

Je suis sponsorisée par l’Auto Ecole des 3AS à Vitrolles, par Nicolas Hervouet un Kinésiologue sur Rousset, USV Racing et RED OCTOPUS PACA.

Team PA 13 est également un de mes Fidèle partenaire.

Je suppose que tu es encore à la recherche de sponsors pour ta prochaine saison, quel est le budget dont tu as besoin pour réaliser ton projet ?

Notre projet de l’année prochaine est en cour d’édition, vous pourrez bientôt le découvrir. Il devrait avoisiner les 10 000€.

Veux-tu profiter pour remercier des personnes ?

Je veux absolument remercier Mickael Bedu pour sa persévérance face à mes besoins et mes attentes, ma famille qui me suit partout, et mon homme sans qui rien ne serait possible!

Voilà j’espère que ce petit interview fait en toute simplicité vous aura permis de découvrir un peu plus notre pilote et vous encouragera à suivre son parcours !

Merci Manon d’avoir partagé un bout de ta vie ! Maintenant PLEINS GAAAAAAAAAAAAZ !!

Menu

Partager